AGRICULTURE

Le pesticide glyphosate devra être interdit pour les agriculteurs en 2021

L'amendement n° 198 de M. François-Michel Lambert et l'amendement identique suivant à l'article 14 septies du projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous (nouvelle lecture).
REJETÉ
POUR
Logo NI
Logo SOC
Logo FI
Logo GDR
CONTRE
Logo LAREM
Logo LR
Logo MODEM
Logo UDI-AGIR

Pour mieux comprendre

Cet amendement vise à interdire en France le glyphosate à partir du 1er juillet 2021. Le glyphosate est une molécule utilisée dans la composition de certains pesticides.

En France, ce pesticide est déjà interdit d'utilisation dans les espaces publics depuis 2017 et interdit à la vente pour les particuliers depuis 2019. Cependant, les agriculteurs ont toujours l'autorisation de l'utiliser sur leurs parcelles agricoles. 

D'après les signataires de l'amendement, membres du groupe présidentiel La République en Marche, le glyphosate aurait une ''toxicité avérée sur différents organismes vivants''. En effet, en 2015 le Centre international de recherche sur le cancer (une agence de l'Organisation mondiale de la santé) a classé le glyphosate comme cancérigène probable. Autrement dit, il existe un risque probable pour l'être humain de contracter des cancers suite à une exposition au glyphosate. De plus, d'après plusieurs travaux scientifiques, ce pesticide aurait également des effets néfastes sur les abeilles, sur les animaux et les sols.

Cet amendement, rejeté par l'Assemblée nationale, entendait interdire à partir de 2021 l'utilisation générale du glyphosate, y compris pour les activités agricoles.

Read More

VOTE n° 1154

  • 14 septembre 2018
  • Amendement
  • Equilibre des relations commerciales dans le secteur agro-alimentaire (EGALIM)
POUR 35
ABSTENTION 3
CONTRE 42

Les votes des députés et des groupes

Les derniers votes décryptés par Datan