ÉCONOMIE

Geler le barème du malus automobile pour 2021 et 2022

L'amendement n° 1277 de M. Woerth à l'article 14 du projet de loi de finances pour 2021 (première lecture).
REJETÉ
POUR
Logo LR
Logo LT
CONTRE
Logo LAREM
Logo DEM
Logo SOC
Logo FI
Logo EDS

Pour mieux comprendre

Cet amendement, déposé par le groupe Les Républiques (LR), vise à geler pour 2021 et 2022 le barème du malus automobile. L'amendement a été discuté dans le cadre du Projet de loi de finances pour 2021.

Le malus automobile est une taxe payée pour toute immatriculation d'un véhicule dont les émissions en dioxyde de carbone (CO2) dépassent un certain seuil. Le gouvernement a prévu de durcir ce malus, notamment pour les véhicules SUV.

Les députés signataires de cet amendement, critiquant un "alourdissement massif et injuste de la fiscalité pesant sur les acheteurs de véhicules neufs", souhaitent supprimer ce durcissement. Le groupe LR rappelle que le barème du malus a déjà connu une augmentation en 2020. La députée Marie-Christine Dalloz (LR) a estimé en séance plénière que "la progression est si rapide qu’on a le sentiment qu’on ne peut plus l’enrayer". Et Marc Le Fur (LR) d'ajouter : "Le pouvoir d’achat de nos compatriotes accuse une baisse de 7 %. Ce n’est vraiment pas le moment d’appliquer votre mesure".

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a souhaité rappeler que ce nouveau barème ne concerne que 30% des véhicules. Par ailleurs, la ministre note que "la politique environnementale du gouvernement vise à faire évoluer les comportements des acheteurs de véhicules et les choix technologiques des acteurs économiques. La hausse du barème du malus permet ainsi de renforcer son efficacité."  La ministre tient également à ajouter que cette mesure est en cohérence avec la proposition formulée par la Convention citoyenne pour le climat.

L'amendement a été rejeté par la majorité présidentielle, ainsi que par les groupes Socialistes, FI et EDS. Les députés membres des groupes LR et LT ont voté en faveur du gèle du barème du malus automobile. 

Read More

VOTE n° 2984

  • 16 octobre 2020
  • Amendement
  • Projet de loi de finances pour 2021
POUR 11
ABSTENTION 0
CONTRE 50

Les votes des députés et des groupes

Les derniers votes décryptés par Datan