Ecologie Démocratie et Société : qui sont les députés du nouveau groupe à l'Assemblée ?

19 mai 2020 ACTUALITÉ POLITIQUE
Image article

Un neuvième groupe parlementaire a été créé, le mardi 19 mai 2020, à l’Assemblée nationale. Ce groupe, Écologie Démocratie Solidarité rassemble d’anciens membres de La République en Marche et entraine la perte, pour Emmanuel Macron, de la majorité absolue à l’Assemblée (289 députés).

Ce nouveau groupe, qui se définit, comme « indépendant » et « ne se situant ni dans la majorité, ni dans l’opposition », regroupe 17 députés venant d’horizons divers. Une première analyse montre que ces députés sont très différents quand il s’agit de leur positionnement politique vis-à-vis du groupe En Marche.

Qui sont les députés de ce nouveau groupe ?

La plupart des députés ayant rejoint le nouveau groupe sont des anciens membres de La République en Marche. C’est le cas de Cédric Villani, Aurélien Taché, Hubert Julien-Laferrière, Yolaine de Courson, Emilie Cariou et Annie Chapelier. Ces députés n’avaient jamais quitté le groupe LAREM depuis leur élection.

D’autres députés sont d’anciens marcheurs mais avaient quitté (ou ont été exclus) du groupe parlementaire LAREM. La plupart avaient décidé de siéger parmi les élus non-inscrits (Paula Forteza, Delphine Bagarry, Albane Gaillot, Sébastien Nadot, Jennifer de Temmerman, Sabine Thillaye, Frédérique Tuffnell, Martine Wonner). L’ancien membre d’En Marche Matthieu Orphelin avait, quant à lui, rejoint le groupe Liberté et Territoire (LT) en septembre 2019.

Enfin, le nouveau groupe compte la présence de Delphine Batho. Membre du groupe parlementaire Nouvelle Gauche (NG) puis non-inscrite, cette députée n’a jamais fait partie du groupe La République en Marche.

Des députés avec des positionnements divers ?

Comment ces députés ont-ils voté dans l’Assemblée depuis leur élection ? Un premier aperçu des données montre que les membres du nouveau groupe Écologie Démocratie Solidarité semblent avoir des positionnements politiques assez différents.

Alors que les députés venant tout juste de quitter le groupe LAREM sont restés fortement loyaux à la ligne d’En Marche depuis leur élection, ce n’est pas le cas des autres députés, et notamment de Delphine Batho, Matthieu Orphelin (président du nouveau groupe), et Sébastien Nadot. Ce dernier, par exemple, a voté sur la même ligne que le groupe En Marche dans 65,8% des cas, contre 96,8% par exemple pour Cédric Villani. Pour Delphine Batho, ce score de loyauté avec LAREM tombe à 22%.

  Ancien groupe Taux de loyauté avec LAREM
Taux de loyauté de tous les députés   68,7
Taux de loyauté de tous les députés LAREM   96,2
     
Cédric Villani LAREM 96,8
Aurélien Taché LAREM 96,5
Hubert Julien-Laferrière LAREM 96,6
Yolaine de Courson LAREM 98,0
Emilie Cariou LAREM 96,1
Annie Chapelier LAREM 91,8
Paula Forteza Non-inscrit 89,2
Delphine Bagarry Non-inscrit 81,7
Albane Gaillot Non-inscrit 91,7
Sébastien Nadot Non-inscrit 65,8
Jennifer de Temmerman Non-inscrit 76,0
Sabine Thillaye Non-inscrit 99,5
Frédérique Tuffnell Non-inscrit 95,0
Martine Wonner Non-inscrit 90,4
Delphine Batho Non-inscrit 22,0
Matthieu Orphelin LT 76,6