Comment votent les députés franciliens ? Une analyse du Parisien

06 février 2021 DATAN
Image post

Comment votent les députés de la région parisienne ? Sont-ils loyaux à leur groupe politique ? Participent-ils beaucoup ? Le Parisien a utilisé, en janvier 2021, les données de Datan pour analyser l’activité des élus franciliens.

La loyauté des députés

Quand ils votent, les députés se positionnent « pour » ou « contre » un projet de loi, ou un amendement. Dans la plupart de cas, les parlementaires suivent la ligne de leur groupe, et sont donc « loyaux ». Mais les élus peuvent également dévier de la ligne majoritaire du groupe, notamment quand celle-ci est contraire à leurs positions personnelles ou aux intérêts de leur circonscription.

Le Parisien a étudié la loyauté parlementaire des députés franciliens. Par exemple, Marie Guévenoux (LREM) est une des parlementaires les plus loyales de l’Assemblée nationale. Depuis le début de son mandat, elle a suivi la ligne du groupe dans 100% des cas. « Ce n’est pas parce qu’on est parfaitement en ligne avec le gouvernement qu’il n’y a pas eu de débat. Mais ils ont lieu en interne, en commission », a-t-elle précisé au Parisien.

Certains députés n’hésitent pas à voter contre leur groupe sur des votes médiatiques. C’est le cas de Sylvie Charrière (LREM). La députée de Seine-Saint-Denis (93) s’est abstenue sur deux votes importants : la proposition de loi Sécurité globale et la réintroduction des pesticides néonicotinoïdes. Dans Le Parisien, l’élue membre de la majorité présidentielle indique qu’il existe « encore une liberté de conscience au sein du groupe ».

La participation des députés lors des votes

Les journalistes du Parisien ont également analysé le taux de participation des élus. Pour rappel, les députés participent en moyenne à 18% de la totalité des votes de l’Assemblée nationale. Ce faible de taux de participation n’est pas surprenant : plusieurs réunions ont lieu en même temps au parlement et, en règle générale, seuls les députés spécialistes d’un sujet sont présents en hémicycle pour débattre et voter les lois.

Cependant, certains députés votent plus souvent que la moyenne. Dans la Seine-et-Marne, par exemple, la députée Michèle Peyron (LREM) a un score de 41%. « Je viens à l’Assemblée toutes les semaines et, quand cela m’intéresse, je vote », note-t-elle dans le Parisien.

Les parlementaires en bas de classement évoquent souvent les autres activités de leur mandat. « Je suis chef de parti et je bosse du lundi matin au dimanche soir », a expliqué au Parisien Olivier Faure (SOC). Dans les Yvelines, Philippe Benassaya (LR) explique que ces scores ne prennent « pas en compte le temps passé en terrain ou dans les commissions ».

Un nouveau taux de participation développé par Datan

Les remarques des élus concernant le taux de participation aux votes sont justifiées. La présence dans l’hémicycle et le vote ne sont qu’une partie du mandat parlementaire. En effet, les députés peuvent également poser des questions écrites, rédiger des propositions de loi, être rapporteur, etc. Ils ont également un rôle important en circonscription, où ils rencontrent et représentent les intérêts de différents groupes de citoyens.

De plus, l’organisation interne de l’Assemblée nationale ne permet pas aux députés de voter à tous les scrutins. Comme indiqué, seuls les députés qui ont travaillé et participé aux discussions sur un texte dans leur commission parlementaire (par exemple économique) vont se rendre en séance publique pour débattre et voter un projet de loi de nature économique.

Pour prendre en compte ces contraintes, nous avons modifié, le 31 janvier 2021, le taux de participation présenté sur Datan. Désormais, il ne prendre en compte que les votes sur lesquels les députés sont susceptibles d’avoir un intérêt particulier ou une expertise. Plus précisément, le taux de participation est égal au pourcentage de fois où un député vote dans l’hémicycle sur des textes qui ont été précédemment étudiés dans sa commission parlementaire.

Les anciens taux de participation, prenant en compte tous les votes électroniques en séance publique, sont toujours disponibles sur la page classement « La participation des députés », dans l’onglet « Tous les votes ».

Les données de Datan à la télé 

Suite à la publication de ces analyses, le député Philippe Benassaya (LR) a été interviewé par TV78, une chaîne de télévision locale des Yvelines. Découvrez ici son intervention en cliquant ici.

Pour découvrir les articles du Parisien, cliquez ici.