Soutenez-nous !
LÉGISLATURE 15 - VOTE n° 1302

L'amendement de suppression n° 1280 de M. Aviragnet à l'article 26 du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 (première lecture).

REJETÉ
POUR 6
ABSTENTION 9
CONTRE 31

Résultat du vote

Les députés ont rejeté le 26 octobre 2018 l'amendement de suppression n° 1280 de M. Aviragnet à l'article 26 du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 (première lecture).

Au total, 46 députés ont pris part au vote : 67 % ont voté contre, 13 % ont voté en faveur, et 20 % se sont abstenus.

Infos

Date 26 octobre 2018
Type de vote Amendement
Dossier Loi de financement de la sécurité sociale 2019

La position des groupes

POUR
Socialistes et apparentés
Gauche démocrate et républicaine
La France insoumise
CONTRE
Mouvement Démocrate et apparentés
UDI, Agir et Indépendants
La République en Marche

Ce vote n'est pas compréhensible ?

Certains votes peuvent être compliqués à comprendre. Comment savoir à quoi correspond un article dans un projet de loi ? Comment connaître le contenu de tel amendement ?

Pas de problème, l’équipe de Datan contextualise et simplifie certains votes.

Vous souhaitez que l'on vous explique ce vote ? Demandez-nous-le !

Infos

Date 26 octobre 2018
Type de vote Amendement
Dossier Loi de financement de la sécurité sociale 2019

En savoir plus

L'auteur de l'amendement

Un amendement est un texte, déposé par un ou plusieurs députés, qui vise à modifier un projet ou une proposition de loi. Il y a un auteur principal, mais un amendement peut être cosigné par plusieurs députés.

Joël Aviragnet

Joël Aviragnet

Haute-Garonne (31)

Les votes des députés et des groupes

Exposé des motifs de l'amendement

L'objectif d'un amendement est de modifier ou d'ajouter une mesure d'un projet ou d'une proposition de loi. Le ou les députés qui rédigent l'amendement écrivent également un exposé des motifs.

Cet article organise la trajectoire pluriannuelle des régimes obligatoires de base pour les quatre années à venir (2018‑2022).

Or cette trajectoire pluriannuelle des régimes obligatoires de base prévoit notamment une participation de la sécurité sociale à la prise en charge du renforcement des allégements généraux comme préconisé dans le rapport Charpy-Dubertret sur les relations financières entre l’État et la sécurité sociale et qui vise à transférer les excédents de la Sécurité sociale dans les caisses de l’État.

Le groupe socialiste s’oppose à cette confiscation par l’État des excédents du budget de la Sécurité sociale. Nous sommes au contraire favorables à l’autonomie financière de la Sécurité sociale, c’est la raison pour laquelle nous proposons de supprimer cet article.

Source : Amendement sur le site de l'Assemblée nationale

En savoir plus