Soutenez-nous !
LÉGISLATURE 16 - VOTE n° 2352

L'amendement n° 636 de M. Meurin après l'article premier du projet de loi relatif à l'industrie verte (première lecture).

REJETÉ
POUR 26
ABSTENTION 0
CONTRE 90

Résultat du vote

Les députés ont rejeté le 17 juillet 2023 l'amendement n° 636 de M. Meurin après l'article premier du projet de loi relatif à l'industrie verte (première lecture).

Au total, 116 députés ont pris part au vote : 78 % ont voté contre, 22 % ont voté en faveur, et 0 % se sont abstenus.

Infos

Date 17 juillet 2023
Type de vote Amendement
Dossier L'industrie verte

La position des groupes

POUR
Non inscrit
Rassemblement National
CONTRE
Démocrate (MoDem et Indépendants)
Socialistes et apparentés - NUPES
Les Républicains
Horizons et apparentés
Renaissance

Ce vote n'est pas compréhensible ?

Certains votes peuvent être compliqués à comprendre. Comment savoir à quoi correspond un article dans un projet de loi ? Comment connaître le contenu de tel amendement ?

Pas de problème, l’équipe de Datan contextualise et simplifie certains votes.

Vous souhaitez que l'on vous explique ce vote ? Demandez-nous-le !

Infos

Date 17 juillet 2023
Type de vote Amendement
Dossier L'industrie verte

En savoir plus

L'auteur de l'amendement

Un amendement est un texte, déposé par un ou plusieurs députés, qui vise à modifier un projet ou une proposition de loi. Il y a un auteur principal, mais un amendement peut être cosigné par plusieurs députés.

Pierre Meurin

Pierre Meurin

Gard (30)

Les votes des députés et des groupes

Exposé des motifs de l'amendement

L'objectif d'un amendement est de modifier ou d'ajouter une mesure d'un projet ou d'une proposition de loi. Le ou les députés qui rédigent l'amendement écrivent également un exposé des motifs.

Cet amendement vise à donner une réelle ambition à ce texte en matière de réindustrialisation et la relocalisation. Depuis des décennies la désindustrialisation fait des ravages dans notre pays et il est grand temps de prendre à coeur le sujet de la réindustrialisation, qui ne peut se faire sans la relocalisation des entreprises en France.

La réindustrialisation et la relocalisation doivent être érigées en "grande cause nationale", en mobilisant les acteurs publics et privés autour de cette cause, en raison de leur importance cruciale pour la prospérité économique du pays. En recentrant la production industrielle sur le territoire national, cela permet de renforcer la souveraineté économique, de créer des emplois locaux, de réduire la dépendance aux importations, tout en contribuant à réduire les émissions de gaz à effet de serre en réduisant les distances parcourues par les produits.

Source : Amendement sur le site de l'Assemblée nationale

En savoir plus