Soutenez-nous !
LÉGISLATURE 16 - VOTE n° 3279

L'amendement n° 38 de Mme Ménard à l'article 3 de la proposition de loi visant à reconnaître les métiers de la médiation sociale (première lecture).

REJETÉ
POUR 20
ABSTENTION 3
CONTRE 61

Résultat du vote

Les députés ont rejeté le 29 janvier 2024 l'amendement n° 38 de Mme Ménard à l'article 3 de la proposition de loi visant à reconnaître les métiers de la médiation sociale (première lecture).

Au total, 84 députés ont pris part au vote : 73 % ont voté contre, 24 % ont voté en faveur, et 4 % se sont abstenus.

Infos

Date 29 janvier 2024
Type de vote Amendement
Dossier Reconnaître les métiers de la médiation sociale

La position des groupes

POUR
Non inscrit
Les Républicains
Rassemblement National
CONTRE
Démocrate (MoDem et Indépendants)
Horizons et apparentés
Écologiste - NUPES
Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires
Renaissance
Socialistes et apparentés

Infos

Date 29 janvier 2024
Type de vote Amendement
Dossier Reconnaître les métiers de la médiation sociale

En savoir plus

L'auteure de l'amendement

Un amendement est un texte, déposé par un ou plusieurs députés, qui vise à modifier un projet ou une proposition de loi. Il y a un auteur principal, mais un amendement peut être cosigné par plusieurs députés.

Emmanuelle Ménard

Emmanuelle Ménard

Hérault (34)

Les votes des députés et des groupes

Exposé des motifs de l'amendement

L'objectif d'un amendement est de modifier ou d'ajouter une mesure d'un projet ou d'une proposition de loi. Le ou les députés qui rédigent l'amendement écrivent également un exposé des motifs.

L'oubli de la ruralité est significatif du manque de considération des problèmes que peuvent rencontrer les personnes qui vivent en milieu rural et qui sont bien souvent éloignées de tout service public, pour ne citer que ce problème.

L'exercice de la médiation sociale ne devrait pas être le privilège de certains mais un outil accessible à tous.

Source : Amendement sur le site de l'Assemblée nationale

En savoir plus