VOTE n° 3062

Revaloriser les salaires des médecins scolaires

REJETÉ
POUR 53
ABSTENTION 4
CONTRE 68

Résultat du vote

Les députés ont rejeté le 28 octobre 2020 l'amendement n° 1013 de Mme Descamps et l'amendement identique suivant à l'article 33 et État B de la seconde partie du projet de loi de finances pour 2021 (première lecture) - Mission Enseignement scolaire.

Au total, 125 députés ont pris part au vote : 54 % ont voté contre, 42 % ont voté en faveur, et 3 % se sont abstenus.

Infos

Date 28 octobre 2020
Type de vote Amendement
Dossier Projet de loi de finances pour 2021

La position des groupes

POUR
Les Républicains
Gauche démocrate et républicaine
La France insoumise
Socialistes et apparentés
Libertés et Territoires
UDI et Indépendants
Agir ensemble
CONTRE
La République en Marche
Mouvement Démocrate (MoDem) et Démocrates apparentés

Pour mieux comprendre

Cet amendement, déposé par les députés du groupe politique UDI et indépendants, vise à revaloriser les salaires des médecins scolaires. Il a été discuté dans le cadre du Projet de loi de finances 2021.

L'amendement a pour objectif d'améliorer la situation de la médecine scolaire. “Nous manquons d'infirmières et de médecins scolaires”, a indiqué en séance publique la députée Béatrice Descamps (UDI), première signataire de l'amendement. En cause, les faibles salaires : “un médecin de santé scolaire, qui a suivi une formation de santé publique, est payé 30 % moins cher qu’un médecin de santé publique de la fonction publique”, a expliqué la députée Marie Tamarelle-Verhaeghe (LaREM), signataire d'un amendement similaire.

Les députés proposent une revalorisation de 30%. Une mesure dont le coût est estimé à 3 millions d'euros. Un effort financier nécessaire pour Maxime Minot (LR) car il permettrait “de se rapprocher d’une égalité de traitement avec les médecins de santé publique”.

Caterine Osson (LaREM), rapporteure spéciale du Projet de loi finances, a quant à elle indiqué que “la faible attractivité des métiers de médecin et d'infirmier scolaires explique en partie seulement la difficulté à pourvoir” les postes. Elle a émis un avis défavorable à l'amendement.

Défavorable à l'amendement, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, a estimé “qu'un simple transfert de crédits n'est pas la solution”. Le ministre a cependant mis l'accent sur les formations destinées aux étudiants en médecine et qui ont pour objectif “d'encourager les vocations”. Jean-Michel Blanquer a également indiqué que les médecins scolaires ont bénéficié en 2019 d'une augmentation moyenne de 3%. 

Un amendement similaire a été déposé par des députés des groupes La République en Marche (LaREM) et Agir ensemble.

Les groupes LaREM et DEM ont voté contre l'amendement. 

En savoir plus

Infos

Date 28 octobre 2020
Type de vote Amendement
Dossier Projet de loi de finances pour 2021

En savoir plus

Prenez position

Vous aimez Datan ? Alors vous aimerez sûrement Nos Lois, une application permettant de donner son avis sur les textes en discussion à l'Assemblée.

L'auteure de l'amendement

Un amendement est un texte, déposé par un ou plusieurs députés, qui vise à modifier un projet ou une proposition de loi. Il y a un auteur principal, mais un amendement peut être cosigné par plusieurs députés.

Béatrice Descamps

Béatrice Descamps

Nord (59)

Les votes des députés et des groupes

En savoir plus

Prenez position

Vous aimez Datan ? Alors vous aimerez sûrement Nos Lois, une application permettant de donner son avis sur les textes en discussion à l'Assemblée.