AFFAIRES SOCIALES

Création d'une aide financière pour les étudiants pendant la crise sanitaire de la Covid-19

L'amendement n° 928 de Mme Rabault à l'article 33 et État B de la seconde partie du projet de loi de finances pour 2021 (première lecture) - Mission Plan de relance.
REJETÉ
POUR
Logo SOC
Logo LT
Logo FI
CONTRE
Logo LAREM
Logo LR
Logo DEM
Logo AGIR-E

Pour mieux comprendre

Déposé par le groupe d'opposition Socialiste et apparentés (SOC), cet amendement vise à créer une aide financière exceptionnelle dans le cadre de la crise de la Covid-19. Cette aide vise les étudiants boursiers ayant terminé leurs études et étant à la recherche d'un emploi. Elle serait égale à 350 euros par mois et serait versé pendant les mois où l'état d'urgence sanitaire est appliqué. Cet amendement a été discuté dans le cadre du Projet de loi de finances pour 2021.

Comme le précise l'une des signataires de l'amendement, Valérie Rabault (SOC), cette aide vise à aider les étudiants qui "n'ont rien" après leurs études. Pour rappel, les jeunes de moins de 25 ans ne disposent pas du revenu de solidarité active (RSA). "Les jeunes figurent au premier rang des victimes de la crise sanitaire, et en subissent les effets de plein fouet", indique la députée.

Le rapporteur, Laurent Saint-Martin (LaREM), a assuré qu'il existait déjà des aides visant les étudiants : "la prolongation des bourses, le paiement des loyers du CROUS pour les étudiants les plus précaires qui ne pouvaient assumer ces charges." 

Les groupes parlementaires Socialistes et apparentés, Libertés et Territoires (LT) et La France Insoumise (FI) ont voté en faveur de cet amendement.

En savoir plus

VOTE n° 3044

  • 26 octobre 2020
  • Amendement
  • Projet de loi de finances pour 2021
POUR 15
ABSTENTION 8
CONTRE 69

Les votes des députés et des groupes

Les derniers votes décryptés par Datan