AGRICULTURE

Autorisation de l'utilisation des pesticides néonicotinoïdes jusqu'en 2023

L'ensemble du projet de loi relatif aux conditions de mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques en cas de danger sanitaire pour les betteraves sucrières (première lecture).
ADOPTÉ
POUR
La République en Marche
Les Républicains
Mouvement Démocrate (MoDem) et Démocrates apparentés
Agir ensemble
UDI et Indépendants
Non inscrit
CONTRE
Socialistes et apparentés
La France insoumise
Gauche démocrate et républicaine
Libertés et Territoires
Écologie Démocratie Solidarité

Pour mieux comprendre

Ce projet de loi relatif aux conditions de mise sur le marché de certains produits phytosanitaires en cas de danger sanitaire, porté par le gouvernement, vise à autoriser les producteurs de betteraves sucrières à utiliser des pesticides néonicotinoïdes. Ce pesticide, très nocif pour les abeilles, avait été interdit en 2018. Ce projet fait suite à la prolifération d'un puceron vecteur d'une maladie affaiblissant les plantes.

Alors que le gouvernement, ainsi que les députés de droite et de centre droit, ont estimé qu'il était nécessaire de sauvegarder l'emploi de cette filière, les opposants au texte considèrent que cet insecticide a des effets extrêmement néfastes sur l'environnement et la biodiversité.

Le texte ne revient pas sur l'interdiction en vigueur depuis 2018, inscrite dans le droit européen. Il donne la possibilité de déroger à cette interdiction jusqu'en 2023.

La réintroduction des pesticides néonicotinoïdes a été votée par les groupes proches de la majorité (LaREM, MODEM, Agir Ensemble, UDI), ainsi que par les députés de droite du groupe Les Républicains. De leur côté, les députés de gauche, ainsi que les anciens Marcheurs du groupe Ecologie, Démocratie et Solidarité ont voté contre.

Le vote est, à ce jour, un des votes pour lequel le nombre de députés membres du groupe La République en Marche votant contre la ligne du gouvernement est le plus important.

En savoir plus

VOTE n° 2940

  • 06 octobre 2020
  • Projet de loi
  • Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques en cas de danger sanitaire
POUR 313
ABSTENTION 56
CONTRE 158

Les votes des députés et des groupes

Les derniers votes décryptés par Datan